Maisons à ossature bois

Isolation des constructions ou maisons à ossature bois

Les ossatures bois sont souvent isolées de façons traditionnelle (cellulose ou laine minérales)

Les problèmes les plus fréquents sont :

  • la mauvaise gestion des échanges gazeux et hydriques,
  • les problèmes de convections,
  • les problèmes de ponts thermiques,
  • une mauvaise étanchéité à l’air car avec les isolants traditionnels, le freine vapeur reste extrêmement sensible aux déchirures, aux percements et aux décollements,
  • Les matelas d’isolation n’épousent pas complètement l’ossature bois, les tasseaux ou les chevrons,
  • Le tassement des matériaux d’isolation.

 

Les conséquences sont une consommation énergétique accrue, le transfert d’humidité dans l’isolant et de la condensation. Les moisissures et autres champignons apparaissent rapidement. ce qui pose un problème au niveau de la stabilité de la construction et de la santé des occupants (allergies) de la maisons à ossature bois.

 

Solution Tecnofoam : G-2008

Delhez Systèmes a bien compris qu’une mousse ouverte à la diffusion et étanche à l’air augmente qualitativement une maison à ossature bois. La projection de la mousse à cellules ouvertes expansée par l’eau, ne laisse que des fines cellules remplies d’air sec, immobiles.

Delhez Systèmes utilise dans ses ossatures bois la mousse Tecnofoam G-2008 pour améliorer l’étanchéité à l’air du bâtiment.

Que ce soit en hiver ou en été, le confort thermique  n’est pas influencé par la mousse isolante. Avec les mousses à cellules ouvertes on ne parle pas de « déphasage thermique ». Il n’y a pas d’échange ou d’accumulation de calorie dans la mousse isolante.

La mousse expansée à l’eau G-2008 reste souple avec le temps, elle accompagne les mouvements structurels de l’ossature bois.